Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Membre
Age Age : 15
Messages : 29
Date d'inscription : 11/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

L'Ombre de la Forêt - Partie II

le Mar 17 Oct - 21:22

Alors que cela fait à peine deux jours que les membres de la Lune Pourpre sont revenus de leur mission au village et qu'Edith n'est toujours pas revenue à elle, la nuit tombe sur le Fort et un cri retentit, un cri que l'on avait encore jamais entendu jusqu'alors...


A peine le cri retentit que V se dirige vers l'intérieur, afin de découvrir l'origine du bruit. Il trouve alors, recroquevillé dans un coin,
sanglotant, le médecin, sortis de son coma. V tente d'apprendre ce qui lui arrive mais en vain. Il n'obtient qu'une seule réponse :

"Partez"

Et ainsi, répété plusieurs fois, sa voix devenant au fur et à mesure de plus en plus rauque, de plus en plus grave. Et ce n'est que lorsque V, agacé, s'approcha de lui pour le soulever qu'il réalisa l'ampleur de la chose : car l'homme releva ses yeux vers lui, ses pupilles d'un rouge de sang...


Le médecin le repousse alors dans un grognement affamé, d'une force impressionnante, mais V se rattrape avec agilité, l'envoyant valsé, l'étranger se retrouvant derrière V, les canines en avant, prêt à foncer à mordre.

Mais le bruit ayant été perçu dans presque toute l'enceinte du Fort, ce n'est pas moins de 5 personnes qui vinrent aux nouvelles,
dont Kéon, Sharog, Waren et Hanz. L'étranger se mit alors à tourner sur lui-même, canines dégarnis avant de se jeter sur Waren.

Mais les guerriers l'envoyèrent contre le mur, notamment grâce à un tabouret bien placé de Hanz. Et lorsqu'il releva la tête, ses yeux étaient toujours d'un rouge sang, mais une étrange lueur semblé avoir disparu de son regard...

Et c'est à ce moment qu'il fallut empêcher Sharog de le tuer, Kéon et V n'étant pas de trop pour stopper la puissante lame de l'Orismer, cette dernière quittant la pièce peu de temps après, laissant place à Sveîn, qui retrouva son ancien camarade Hanz tandis que Kéon commençait son interrogatoire, sur un médecin apeuré...

Durant cet entretien, les guerriers apprirent que l'étranger s'appelait Darïos et qu'il était médecin dans un hôpital au nord de Bangkoraï, ainsi qu'une chose plus qu'évidentes, qu'il était un vampire mais qu'il ignorait tout de ce qu'il lui était arrivé. Mais Kéon ne s'arrêta pas là et l'emmena au dehors, le plaçant au bord du vide, afin de décider de son sort.

Les délibérations furent longues, certains étant pour sa destruction immédiate, comme V, et d'autres pour sa sauvegarde, comme Elsa.
Au final, ce fut à Sveîn que revint la décision finale : il demanda à Waren de lui brûler un doigt afin de prouver une bonne fois pour toute qu'il était vampire. Ce dernier lui brûla entièrement la main, la faisant tomber en poussière.

Enfin, il lui demanda d'explorer sa mémoire pour tenter de briser le cadenas qui lui bloque l'accès à une partie de ses souvenirs,
en particulier ceux liés à sa transformation. Waren posa alors deux doigts sur sa tempe, ces derniers s'illuminant lorsque la magie de l'homme se mit à fonctionner.


Lorsque le mage retira ses doigts du docteur, il se retourna vers les autres et leur raconta ce qu'il avait vu : le jeune vampire avait,
semble-t-il, été créé à partir d'une substance qu'il lui avait été injecté par un Dunmer, aux cheveux blancs, qui semblait aussi être un vampire. Cela expliquait pourquoi les vampires et les lycanthropes du Clan ne dégageaient aucune odeur particulière...

Après quelques hypothèses émises par les différents membres, dont Sveîn, une décision fut prise : celle de se rendre à la tour, afin de percer les mystères qui entouraient le jeune vampire...


Ainsi, alors que le Clan est plan désordre, les guerriers préparent une expédition afin de trouver cette tour, sans savoir ce qui les attends...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum