Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Chef Berserk
Age Age : 23
Localisation : Vendeaume
Messages : 86
Date d'inscription : 30/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Histoire du Clan

le Jeu 4 Mai - 18:15





Ce qui suit relate la naissance de ce nouveau RP qui je l'espère,
saura vous séduire tout comme l'a fait le précédent pendant si longtemps...




Avant toute chose, remettons la situation dans son contexte et remontons suffisamment loin, afin de comprendre ce qui nous a mené la, avant même l'instauration de ce qui se fera appeler, le Clan des Sombres Lames... 

Chapitre 1 : Rêve






Tout commence, près de 10 ans en arrière, dans le territoire de l'alliance, dans le cœur même de la ville de DagueFilante... 
Yorick, un jeune nordique renégat qui avait déserté sa patrie, avait pour ambition de découvrir les mystères de ce monde... Il était fasciné par la culture deadrique, leurs mythes et légendes, mais surtout pour l'un bien particulier : Hircine, le prince deadra de la chasse mais aussi et surtout, créateur de la lycanthropie...

Ses ambitions rêveuses voir illuminations, poussées par un désir nostalgique de retrouver des camarades si ce n'est même, une famille, le poussèrent à fonder un groupe, une communauté ou plutôt, un clan... Qui aurait pour but de réunir des personnes en quête de gloire, de fortune mais qui partageaient aussi ce désir d'aventure et de savoir... 

Les différentes factions de Tamriel, trop occupées à s'opposer et se combattre pour des lopins de terres, ne firent pas attention à ce groupuscule naissant, qui allait marquer à jamais l'avenir de ce monde... Yorick avait donc le champ libre, et fonda ce qui officiellement, allait être un clan barbare, ou plutôt mercenaire, qui vendrait ses services aux plus offrants. 
Ce clan qui était sur le point de naître, était celui des Sombres Lames... 

Notre nordique, parcouru les terres brétonnes en quête de compagnons, quand sa route finit par croiser celle d'une Altmer, une haute elfe aux cheveux longs et dorés, qu'il sauva d'un groupe de brigands sans sous... Elle s'appelait Matalaïss... Et allait rapidement devenir sa femme... 

Au bout de quelques mois, le duo avait réunit de nombreux compagnons et avait instauré le Cercle des Lames, regroupant les cinq dirigeants et fondateurs du clan, leur autorité et le respect qui émanait d'eux était digne des plus grand rois nordiques. 

Une fois le clan fondé, prospère et digne d'un réel intérêt... Yorick prit la route pour ses terres natales, en Bordeciel pour rejoindre la ville de Faillaise... La ou il avait laissé son jeune frère, dans le but de lui demander de se joindre à sa cause...




Chapitre 2 : Retrouvaille

Yorïck rejoignit donc Faillaise, il fut aisé pour lui de retrouver son frère cadet âgé de 18 ans. Ce dernier s'était fait un nom au sein de la communauté criminelle de la ville et Yorïck fut donc satisfait, la était son but en le laissant ici depuis deux ans, qu'il soit formé à la dur et qu'il soit détaché de tout luxe et toute facilité. 

Il le retrouva donc dans une cabane non loin de la ville aux côtés de Matalaïss, sa femme et de Shadavarian, son bras droit et disciple, l'homme ne révélait jamais son visage, ni même la moindre parcelle de peau.
Le cadet était bel et bien à la dite cabane, à s’entraîner à la hache entouré de ce qui devait être ses amis sans aucun doute.

Yorïck fit donc son apparition, il avait en permanence une tête d'ours blanche qui recouvrait son visage mais le jeune homme le reconnu aussitôt, laissant tomber son arme au sol pour foncer en direction de l’aîné dans le but de se jeter dans ses bras avant de lui envoyer son poing au visage, renversant la tête qui le dissimulait... 








Shadavarian était sur le point de dégainer son arme quand Yorïck lui fit signe de ne rien faire... Il était souriant, ses yeux bleus azur perçants, serrant son frère fort contre lui, silencieux... Matalaïss était quand à elle tout aussi souriante, la femme était d'une nature chaleureuse et apaisante, d'une douceur sans égale... 

Yorïck prit donc rapidement des nouvelles et écouta les récits du cadet, semblant plus qu'heureux de les entendre, ils restèrent de longues heures à parler et partager leurs aventures... 
Le sujet pour lequel ils étaient venus survint au court de la conversation, et il lui proposa donc de se joindre à eux, en mémoire de leur clan déchut et dans l'espoir de connaitre un jour la vérité sur ce qu'il s'était passé au sein de leur famille deux ans plus tôt. 
Le jeune nordique accepta bien évidemment la demande de son frère, allant jusqu'à introduire ses amis présent dans le clan des Sombres Lames, proposition qui fut elle aussi acceptée en retour par Yorïck... 

Le petit groupe quitta donc Faillaise... Et parti en direction de Bangkorai, la ou se trouvait leurs foyer... Clan... Et avenir...








Chapitre 3 : Espoir




Le voyage dura des semaines, durant celui-ci, Yorïck, aux côtés de son frère, trouva de nouveaux camarades pour les accompagner, tous avaient eu un entretien privé avec lui à l'écart du reste du groupe, seul Shadavarian et Matalaïss avaient le droit d'être en permanence avec lui.

Ainsi, ils finirent par arriver à destination, au sein d'une grande plaine dans la forêt verdoyante de Bangkhoraï, face à eux, de hauts murs étaient dressés. Le jeune frère en resta bouche bée et se figea sur place un moment, contemplant ce qui se trouvait face à lui. Il commença rapidement à être piqué par la curiosité et voulait savoir absolument ce qui se cachait derrière cette haute muraille, lui qui était habitué au décor sale et pesant de Faillaise.






Il se mit donc à courir, en partie aveuglé par les rayons du soleil, le vent caressant son visage, le repoussant presque... 
Les lourdes portes, dans un grincement strident s'ouvrirent face à lui, dévoilant une cour ou s’entraînaient hommes et femmes, derrière eux, une forteresse imposante surplombant tout le reste, une centaine d'âmes vivaient en cet endroit, beaucoup étaient des guerriers, d'autres de simples paysans...
Mais c'est alors que le petit frère, en totale admiration face à la scène qui s'offrait à lui, fut bousculé et mit au sol, échappant à son rêve éveillé, il eu le souffle coupé en voyant ce qui était la cause de son réveil. 

Deux loups se faisaient faces, s'affrontant dans une lutte bestiale et sans retenue. Les deux bêtes étaient d'une taille gigantesque, pour des loups du moins, le jeune nordique cru avoir à faire à deux ours au premier regard. 
Il était sur le point de saisir sa hache, totalement sous adrénaline, prêt à attaquer quand il se rendit compte que rien n'avait changé au sein de la forteresse, les habitants continuaient de s’entraîner comme si de rien n'était, même les simples fermiers passaient sans prendre la peine de s'arrêter et regarder la scène. 
Le nordique ne comprenait pas pourquoi, il observa tout autour de lui puis revint aux loups, se demandant si il hallucinait ou non, quand soudain il sentit une main se poser sur son épaule, l'aidant à se relever, c'était Yorïck, son sourire assuré habituel au visage, regardant les deux bêtes. 

" Heureusement que je ne vous amène pas le Haut-Roi Emeric " dit-il.

A ces mots, tous dans la cour se tournèrent vers lui, s'agenouillant, les deux loups, eux, le regardèrent un moment avant de hurler en faisant quelque chose semblable à une révérence et partir à vive allure. 
Le petit frère ne comprenait toujours rien et ne pu qu'être impressionné face à tant de respect envers son frère ainé, le regardant dans les yeux avec fierté avant d’essayer de dire quelque chose, Yorïck le coupant. 

" Tu ferais mieux de t'y habituer petit frère, ici hommes et bêtes vivent ensemble... Bienvenue au fort Azur " 

Lui dit-il, ricanant, s'aventurant dans la cour avec lui et le reste du groupe. 

C'est ici, que le jeune nordique fit la connaissance du Cercle des Lames, formé par une bosmer, un dunmer, un bréton, Matalaïss et Yorïck, son frère.  Tout les cinq étaient respectés par le reste de la communauté, officiellement égaux, il compris vite malgré tout que Yorïck était le plus apprécié des cinq, le plus aimé, celui en qui tous vouait une totale confiance et admiration. 

Il apprit également l'origine du nom de la forteresse, cette dernière avait été renommée ainsi à cause de son emplacement, situé en hauteur, beaucoup trouvaient qu'on avait l'impression qu'elle touchait le ciel. Une comparaison qui arrangeait grandement Yorïck qui cherchait à pousser les siens à toujours se surpasser, il pensait que chacun avait un rôle à jouer et que tous pouvait réaliser d'importantes choses en ce monde si il s'en donnait les moyens... Une vision utopiste, mais qui semblait plutôt bien fonctionner. 
Le soleil finit par se coucher et la première nuit au Fort Azur prit place... Le petit frère eu l'impression qu'il neigeait à l'extérieur, comme si il entendait chaque flocon toucher le sol, comme si le blizzard venait serrer sa peau... La fatigue le gagna malgré tout, tombant dans un sommeil profond... Deux yeux perçants l'observant dans l'obscurité de la nuit...







Chapitre 4 : Rencontre





Les mois s'écoulèrent et les Sombres Lames prospéraient. Ils répondaient à de nombreux contrats, parfois ils devaient prendre part à des batailles pour les différents seigneurs de Tamriel, ou alors tout simplement escorter une personnalité importante, ce qui était certains, c'est qu'ils gagnaient bien leur vie et ce, sans grande difficulté.
Le clan gagnait en réputation et notoriété, étant rapidement perçu comme un maillon essentiel de la guerre et de la réussite de celle-ci... Si vous êtes du bon côté bien sur...
Yorïck n'avait guère changé, il était toujours en quête de savoir, connaissance et passait le plus clair de son temps enfermé dans sa tour.
 Nul ne savait exactement ce qu'il y faisait, Shadavarian, son disciple, lui était toujours placé devant sa porte, la gardant. 
Le petit frère quand à lui, semblait avoir trouvé sa place au sein du clan. Il passait beaucoup de temps à s’entraîner avec les différents guerriers de Fort Azur, nombreux étaient ceux possédant une force monstrueuse et sur-humaine, mais cela ne décourageait pas notre jeune nordique. 

Un jour, le clan reçu une visite importante, un groupe d'hommes et de femmes vint se présenter aux portes de la forteresse. Leur arrivé avait été préparée depuis des jours et Yorïck avait plus qu'insisté sur la qualité de l’accueil envers ses invités à venir. 
Les étrangers entrèrent donc, ils étaient tous de noirs vêtus, d'une marche et postures élégantes mais dure à la fois. Le groupe était formé de tout type de personnes, des elfes mais aussi bien des hommes, leur point commun : Une beauté sans égale. 







Les nouveaux venus étaient venus s’entretenir avec le Cercle des Lames, pour affaires politiques soit disant. 

Les hauts placés partirent donc converser dans la salle réservé aux dirigeants, Shadavarian gardait la porte comme à son habitude, mais pas seul cette fois-ci. Une femme, qui était arrivée avec les étrangers était à ses côtés. Elle était visiblement jeune mais encore plus belle que le reste des siens. 

Le jeune frère ne pu qu'être envoûté par celle-ci, elle avait les cheveux noirs obsidiennes, des yeux bleus brillants et clairs, un visage aux traits gracieux, nets... Ce dernier resta à jamais marqué dans l'esprit du nordique qui ne pu s'enlever cette vision, ancré jusqu'à son âme. 






Le petit frère allait et venait au sein du fort, faisant en sorte de passer devant la porte, la réunion dura des heures et cela n'était pas pour lui déplaire, tant qu'elle était la. 
Néanmoins, la femme finit par remarquer le regard insistant du jeune rêveur, allant jusqu'à plonger son regard dans le siens tout en s'avançant vers lui d'un pas rapide. 
Mais tandis que le gamin commençait à paniquer, face à l'arrivé vive et inquiétante de l'inconnue, la femme inclina la tête et enchaîna, souriante : 

" Je m'appelle Oïlosse "  Lui dit-elle.

Le jeune homme releva les yeux à ses mots, stupéfait pas le visage angélique et lumineux de celle qui venait de se présenter à lui à l'instant. 

Je... Moi c'est Sveîn ! " Répondu le jeune frère, nerveux mais bombant le torse. 

Ainsi donc, les deux êtres échangèrent ensemble jusqu'à la fin de la réunion, riant, heureux, sous le regard sombre et masqué de Shadavarian... 








Chapitre 5 : Union




Le groupe d'Oïlosse resta quelques jours, observant, ils allaient et venaient au sein du fort, préservant une certaine distance avec les membres du clan. 
Yorïck, comme à son habitude, était toujours accompagné de Shadavarian et Matalaïss, il se rendait régulièrement avec le reste du Cercle dans la salle qui leur était réservée. 
En plus du nordique et de l'Altmer, nous pouvions retrouver Naggarath, l'elfe noir, un homme réservé et distant, il était chargé des guerriers du clan, de leur entrainement et formation.

]Sirhia, la bosmer, était calme comme la brise du matin mais froide comme les montagnes de Bordeciel. Elle s'occupait des archers des Sombres Lames, c'était le genre de femme à toujours se faire entendre sur ce qui pouvait lui déplaire et n'était guère d'une compagnie joviale, mais sa franchise et son expérience sur le terrain avait toujours été d'une grande utilité à Yorïck. 

Enfin, Vlad. Ce Bréton représentait à lui seul un des plus grands mystères de Tamriel, un homme sombre et détachée de tout sentiment de pitié ou de compassion, il n'était ni bon ni mauvais, ni loyal ni voué à la trahison, il était la pour des raisons que seul le Cercle connaissait. Certains s'entendaient à dire que lui et Yorïck étaient liés par une amitié infaillible, d'autres qu'ils se haïssaient totalement.
 Il était chargé des assassins et espions du clan. Des rumeurs racontaient même qu'il faisait parti de la Confrérie noire.
A eux cinq, il formait le Cercle des Lames, chacun d'entre eux avaient au moins une fois dans leur existence commit l’impardonnable, les ayant poussé à l’exil avant de se retrouver ensemble pour former le Clan en Bangkhorai, unit par un lien étrange qui ne saurait être défini. 






Le petit frère de Yorick, Sveîn, ne quittait plus Oïlosse, tout deux étaient devenus amants et ce assez rapidement. Eux aussi partageaient un lien, le genre de lien qui ne s’effrite pas avec le temps. 
Mais un jour, alors qu'ils chassaient proche des ruines au nord du fort, Oïlosse fonça vers celle-ci, s'y engouffrant pour finir au centre de ces dernières, au milieu de ce qui représentait un cercle. 

Sveîn arriva peu après, épuisé par la course. La femme riait, ce trait de caractère et cette joie de vivre qu'elle portaient, étaient un véritable réconfort pour le nordique, lui qui était habitué à la froideur des gens et des communautés telles que Faillaise ou Vendeaume. 
Ils s'installèrent donc la, au milieu des vestiges de pierres, l'un contre l'autre en fixant le ciel étoilé de Bangkhorai, quand soudain, dans un souffle, elle lui dit : 

" Je suis une vampire Sveîn. "

Le nordique ne dit rien et se contenta de marquer un silence, ce qui mit la femme mal à l'aise, s'apprêtant même à partir quand il lui attrapa la main, la fixant d'un regard déterminé : 

" Épouse moi. "

Oïlosse se figea à son tour, souriant doucement avant de se jeter dans ses bras. 

Ils restèrent tout deux ici, partageant le peu qu'ils avaient à s'offrir en cet instant, une chose simple, mais unique. Un lien qui n'avait de cesse de se solidifier, comme la pierre qui les surplombait. 








Chapitre 6 : Révélation





Le lendemain, Sveîn rentra au Fort avec Oïlosse, cherchant son frère avec fougue et impatience. 

Quand il réussit enfin à le trouver, en pleine réunion des Lames qu'il perturba, il hurla sa joie au milieu de la pièce, révélant son union à venir. 
Un silence s'installa, des regards se croisèrent, le chef du groupe d'Oïlosse était présent, il répondait au nom de Sthervïs, mais surtout, il était son père. 
Yorïck rejoignit rapidement Sveîn, le saisissant par le bras, sortant à ses côtés, l'emmenant à l'écart.

'' Quelle folie te pousse donc à cela ? " Lui demanda t'il

Sveîn se laissait faire, totalement sous l'emprise de l'adrénaline du moment, il affirmait ce que n'importe quel gamin de 18 ans affirmerait à sa place, que l'amour guidait ses pas et que rien ne saurait le faire changer d'avis.
Pour la première fois, Yorïck ne pu cacher sa nervosité lui qui était réputé pour être un esprit calme et à l'abri de toute inquiétude apparente, il tenta de raisonner son frère. 

Néanmoins, il pensait certainement que son frère n'était pas au courant de la réelle nature d'Oïlosse, ou peut-être était-ce autre chose... 
Sthervis fini par les rejoindre, obligeant Yorïck à le suivre d'une manière satisfaite. Ce qu'il fit après avoir fixé son frère un long moment d'un regard insistant. 
Sveîn n'était réceptif en rien, ainsi donc il parti aussitôt rejoindre ses amis dans la cour, ceux qui l'accompagnaient depuis Faillaise, l'un d'entre eux, celui dont il était le plus proche, était un dunmer, il avait un nom imprononçable mais se faisait appeler " L’écorcheur " du à un lapin qu'il avait écorché d'un coup net en tombant sur lui après avoir trébuché. Un nom issu d'une moquerie de mauvais gout, mais qui semblait mieux lui convenir que son nom de naissance.

La nouvelle se répandit rapidement au sein du fort, et tous vinrent rencontrer Sveîn pour le féliciter ou le narguer. Le jeune nordique avait toujours été proche de tout ces hommes et femmes bien qu'il trouvait quelque chose en eux de différent bien qu'inexplicable. 
Tous finirent donc pas être averti de la nouvelle, certains voulant même commencer à préparer la fête et la réception. 
Néanmoins, Yorïck fini par revenir, accompagné du Cercle et de Shadavarian. Ils se placèrent en haut des escaliers, observant la foule présente avant de prendre la parole. 

" L'heure n'est pas encore aux réjouissances mes frères, une grave nouvelle vient de nous être rapporter et je vais avoir besoin de vous tous pour y remédier. Une horde daedriques semble avoir élue domicile au nord de nos terres et nous ne pouvons laisser cette engeance perdurer plus longtemps " hurla Yorïck. 

Tous hurlèrent leur rage et leur désir de combat, récupérant armes et équipements, le clan entier fini en dehors de Fort Azur rapidement, mené par Naggarath. 






Chapitre 7 : Renaissance



La centaine d'âmes qui formait les Sombres Lames s’empressa en dehors des murs, aucun d'entre eux n'avait hésité avant de sortir, aucun n'avait posé de question, aucun n'avait le moindre doute sur l'ordre qui leur avait été donné. Ils marchaient d'un pas décidé, tous certains que gloires et honneur les attendait. 

Sirhia et Vlad observaient leurs camarades s'éloigner avant de partager un regard inquiet. Fort Azur était vidée entièrement de son armée, occupée seulement d'étrangers. Ils s'éclipsèrent donc de la muraille sur laquelle ils étaient postés sans que personne ne les voit... 
Sveîn était toujours au milieu de la cour, seul, il avait contemplé avec admiration ses frères et sœurs en marche, presque jaloux de leur départ et de la bataille qui les attendait. 

Il voulut rejoindre Oïlosse qu'il avait laissé seulement le temps d'aller parler avec ses amis, elle était sensée se trouver en haut des escaliers, la ou s'était trouvé son frère au moment de prendre la parole. 
Il monta donc les marches, en leur sommet, Shadavarian l'attendait, le fixant à travers son masque, avant de lui demander de l'accompagner à l'intérieur, ce que Sveîn fit. 

Les deux hommes montèrent à l'étage supérieur, au sein de la salle du Cercle, mais ce qu'il y trouva allait le marquer à jamais... 
Oïlosse était au milieu de la pièce, à genoux. 

Le nordique se jeta aussitôt auprès d'elle, la serrant contre lui en lui demandant ce qu'elle faisait... Une larme coula à ce moment le long de la joue à moitié dissimulée sous la chevelure noire de la femme, venant saisir le visage de son bien aimé. 



" Fuis " lui dit-elle. 

Sveîn ne comprenait en rien ce qu'elle lui demandait, et qu'importe la raison, il se refusa d'obeïr, relevant les yeux vers Yorïck qui le fixait comme le reste de l'assemblé. 

" Cette femme n'avait pas pour rôle d'être ta moitié mon frère, comme le reste des siens, elle est une vampire, marquée par la souillure de Molag Bal... " 

Sveîn haussa le ton, prétextant que peu lui importait ses origines, rien ne changerait ce qu'il éprouvait pour elle. 

Yorïck le coupa, continuant en lui révélant qu'Oïlosse, contrairement aux siens, avait la faculté inné de cacher sa maladie, pouvant s'intégrer au sein des hommes sans que ceux-ci se méfie de sa réelle nature. 
Sveîn observa donc à tour de rôle chacun des étrangers présent dans la pièce, finissant par Sthervis. A force de le fixer, il se rendit compte qu'un voile magique cachait son visage et plus son regard s'attardait sur lui, plus il voyait distinctement le visage blanc et craquelé de l'homme. 

" Tu comprends à présent, Oïlosse doit être sacrifiée afin de récupérer son essence et transmettre son don à son père et au reste de sa famille. " Termina Yorïck.

Le jeune nordique se releva doucement, fixant son frère. 

" Je ne l'a laisserai pas mourir " Affirma Sveîn

Yorïck baissa la tête. " Je le sais ... " 

A ces mots, Shadavarian saisit Sveîn brutalement à l'aide d'un inconnu, le tirant et l’enchaînant face à Oïlosse, qui fut à son tour enchaînée et mise debout. Au même instant Yorïck sorti de la pièce avec Matalaïss et les autres.

Le nordique une fois enchaînée et remit à genoux, posa de nouveau les yeux sur Sthervis qui ne mit que peu de temps à revenir dans la pièce, accompagné des siens. Sveîn lui jura de le tuer, lui et tout les autres.
Face à cette provocation le vampire fit signe à l'un de ses hommes du fond de le faire taire, ce qui fut réalisé à l'aide de coups de fouet, donnés à plusieurs reprises dans le dos...

Oïlosse leur supplia d'arrêter, leur affirmant qu'elle n'opposerait aucune résistance si ils le laissaient. Sthervis ne dit rien et se contenta de quitter la pièce avec les siens une dernière fois.

Ainsi, les deux amants se retrouvèrent seuls dans la pièce... Ils se fixèrent dans les yeux un moment quand le plafond se déverrouilla lentement au dessus de leurs têtes. Oïlosse releva les yeux mais Sveîn dit aussitôt son nom dans le but qu'elle le regarde de nouveau, le jeune garçon était tétanisé mais il lui dit d'une voix sereine et calme à quel point il l'aimait... Elle le regarda donc, lui souriant quelque peu avant de lui révéler à son tour l'amour qu'elle lui porte. 

Le plafond s'ouvrit... Un jet de lumière pénétra la pièce... Brûlant Oïlosse, transformant son corps en une sorte de cendre... De la neige semblait s'échapper de la femme... Un vent glacial pénétrant la pièce...



Oïlosse s'était tue et Sveîn hurla sa peine... Un hurlement qu'un simple homme n'aurait pu pousser... Un hurlement qui retenti dans tout le Fort et toute la vallée qui s'étendait au delà... 

Le nordique fut sur le point de s'évanouir, ressentant une pression incontrôlable lui broyer l'intérieur du corps, quand il entendit des hurlements de loups provenant du nord du Fort... Il se leva doucement avec difficulté, brisant ses chaines à l'aide d'une force qui lui était encore inconnue, venant se placer au bord d'une fenêtre de la pièce, observant l'horizon... 

Un bref moment s'écoula avant qu'il aperçoive le clan entier de retour au loin, il les vit se transformer en des bêtes colossales avant de se jeter dans une course effrénée en direction de la forteresse...  
Sveîn n'était pas en mesure de comprendre ce qu'il se passait et encore moins qu'il en était la cause, il vint se replacer à sa place, retombant à genoux avant de tomber inconscient... 


(Trailer de guilde, qui vous est désormais possible de comprendre et qui fait la jonction entre le BG de guilde et la situation RP actuelle au sein du jeu)





Neuf années se sont écoulés depuis ces événements... Il est des hommes, qui affirment qu'aucun survivants n'a échappé à cette nuit... D'autre que Yorïck aurait trouvé la mort, tombant nez à nez face à Vlad et Sirhia qui lui auraient tendu une embuscade... D'autres parlent même du réel visage de Shadavarian et de qui il était vraiment... 

Mais une seule chose est certaine et fut approuvée par tous... Le Fort Azur perdu ce nom depuis lors, et se faisait désormais appeler, le Fort Pourpre... 








Dernière édition par Sveîn le Sam 7 Oct - 19:21, édité 8 fois

________________________________

avatar
Chef Berserk
Age Age : 23
Localisation : Vendeaume
Messages : 86
Date d'inscription : 30/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Histoire du Clan

le Sam 27 Mai - 21:32
BG de Guilde achevé.

________________________________

avatar
Berserk
Age Age : 20
Messages : 40
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Histoire du Clan

le Dim 28 Mai - 12:38
C'est sympatoche Smile
avatar
Membre
Age Age : 17
Localisation : Tamriel, insaisissable
Messages : 33
Date d'inscription : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Histoire du Clan

le Dim 28 Mai - 23:46
Juste génial, rien d'autre à dire, jamais je n'ai pris autant de plaisir à lire un BG

________________________________

Contenu sponsorisé

Re: Histoire du Clan

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum